Sika: Saint-Gobain prolonge l'accord d'achat avec la famille Burkard

jeudi, 06.04.2017

Après cette date, Saint-Gobain aura la possibilité de prolonger encore le contrat pendant une durée pouvant aller jusqu'au 31 décembre 2018.

Sika est embourbé dans un conflit autour de sa reprise qui dure depuis décembre 2014 et est désormais entre les mains de la justice.

Saint-Gobain a annoncé jeudi avoir prolongé jusqu'au 31 décembre 2017 l'accord avec la famille Burkard sur la vente de leurs actions Sika. Après cette date, Saint-Gobain aura la possibilité de prolonger encore le contrat pendant une durée pouvant aller jusqu'au 31 décembre 2018, précise le groupe français.

"Cette nouvelle extension de l'accord de cession manifeste à nouveau l'alignement entre la famille et Saint-Gobain et leur détermination inchangée", relève le communiqué.
La famille Burkard via la holding Schenker-Winkler détient la majorité des droits de vote de Sika.

Sika est embourbé dans un conflit autour de sa reprise qui dure depuis décembre 2014 et est désormais entre les mains de la justice. Le groupe français Saint-Gobain veut racheter les actions privilégiées de la famille des héritiers pour un montant de 2,75 milliards de francs.
La famille possède une participation de près de 17%, ce qui lui garantit un contrôle d'un peu plus de 50% de la société. La direction de Sika et les actionnaires minoritaires se défendent avec véhémence contre cette transaction.

Le conseil d'administration est parvenu jusqu'ici à bloquer le rachat en limitant les droits de vote de la famille Burkard à 5%. A fin octobre 2016, le Tribunal cantonal de Zoug a donné raison à Sika sur cette question pour certaines décisions des assemblées générales. Un recours a été déposé par les perdants.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...