Apple, grande absente de la technologie 5G en 2019

mercredi, 05.12.2018

Apple ne sortira pas d'iPhone compatible avec la 5G en 2019, contrairement à ses concurrents, selon les informations de Bloomberg. Un choix qui pourrait lui coûter cher sur un marché estimé à plus de 3,5 trillions de dollars de revenus en 2035.

MH

Le manque de 5G sur les prochains iPhone pourraient conduire d'autres utilisateurs à bouder la marque.(Keystone)

Les adeptes d’Apple devront attendre au moins jusqu’à 2020 avant de se voir proposer un IPhone compatible avec la technologie 5G, selon les informations de Bloomberg. Une date surprenante, car la prochaine génération de services de téléphonie haute vitesse sera introduite dès 2019, notamment en Chine et aux Etats-Unis.

Cette année supplémentaire accorderait à Apple le temps nécessaire pour déployer les nouveaux réseaux avant que son produit principal, le nouvel Iphone, puisse y accéder.

Profitant de la décision du géant à la pomme, les concurrents Samsung, Huaweii, ou encore l’opérateur Veirzon ont annoncé que leurs prochains smartphones, sortant pour la plupart au premier semestre 2019, seraient compatibles avec la 5G. Ces derniers semblent donc prêts à s’accaparer d’ores et déjà des parts de marché. A la clé: 3,5 trillions de dollars de revenus sont estimés pour 2035.

Selon l'analyste de Gartner Mark Hung, interrogé par Bloomberg, "Apple est déjà à la traîne en matière de technologie cellulaire. Ça n'a pas eu d'impact sur eux dans le passé, mais la 5G est bien plus facile à commercialiser. S'ils attendent au-delà de 2020, dans ce cas, je pense qu'ils seront impactés."

Apple avait attendu une année après le déploiement de la 4G avant de lancer un smartphone compatible. Une décision qui s’était avérée payante face aux nombreux problèmes de couverture et d’autonomie rencontrés par la concurrence sous Android.

Patient, le géant américain a toujours su tirer son épingle du jeu. En 2007, la connexion 2G de l’iPhone EDGE, bien plus lente que celle de ses concurrents, était contre balancée par son écran totalement tactile multi-touch, un design jamais vu pour un téléphone mobile, et la combinaison internet-photo-mobile.

Quant à l’iPhone 4S, son cadre en acier inoxydable et la présence de Siri étaient parvenus à faire tomber aux oubliettes son manque de vitesse. Désormais le contexte a changé avec un passage à la 5G prévu moins douloureux et plus facile à commercialiser.

Hormis une raison technique, le retard d’Apple à l’introduction de la 5G pourrait être la conséquence d’une récente querelle avec la société Qualcomm Inc, le leader des puces compatibles 5G et fournisseur historique du géant à la pomme. C'est grâce aux modems de Qualcomm Inc, que bon nombre de fabricants passeront à la 5G dès cette année. Apple a lui choisi de s’allier à Intel Corp pour ses prochains produits. Mais rien n'est moins sûr qu'il tienne la cadence de production.

La marque à la pomme a perdu un cinquième de sa valeur au cours des deux derniers mois en raison de problèmes techniques et de rapports selon lesquels les prévisions des fournisseurs ont été coupées. Les nouveaux modèles introduits en septembre ne se vendent pas aussi bien que prévu. Le manque de 5G sur les prochains iPhone pourraient conduire d'autres utilisateurs à bouder la marque.






 
 

AGEFI



...