AMS veut placer 3,35 millions d'actions en réserve

mardi, 28.01.2020

L'entreprise autrichienne AMS, cotée à la Bourse suisse, veut renforcer l'actionnariat en effectuant le placement de l'ensemble de ses titres en réserve.

La transaction, supervisée par UBS et HSBC, doit être réalisée avant l'émission de droits approuvée lors de l'assemblée générale extraordinaire du vendredi 24 janvier 2019. (Keystone)

AMS a l'intention de placer l'ensemble de ses titres en réserve (treasury shares) au nombre de 3,35 millions. La transaction doit être effectuée via un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, a indiqué le fabricant autrichien de capteurs mardi dans un communiqué.

Ce placement a pour objectif de renforcer l'actionnariat et d'éviter une dilution automatique, dans la mesure où ces titres n'ont pas de droits de souscription dans le cadre d'une émission de droits, selon la loi autrichienne. Cette mesure est donc avant tout technique.

La transaction, supervisée par UBS et HSBC, doit être réalisée avant l'émission de droits approuvée lors de l'assemblée générale extraordinaire du vendredi 24 janvier 2019.

Lors de cette réunion, les actionnaires ont autorisé à une large majorité une augmentation de capital destinée à financer partiellement le rachat de l'allemand Osram Licht.

L'opération doit être réalisée via une émission de droits préférentiels de souscription avec l'objectif de récolter jusqu'à 1,65 milliard d'euros (1,77 milliard de francs). La somme levée permettra notamment de rembourser une partie du prêt-relais de 4,4 milliards d'euros qui avait été utilisé pour financer ce rachat.

AMS, coté à la Bourse suisse, avait lancé son offre de rachat sur Osram Licht en septembre 2019. Face à la résistance de certains actionnaires de la société allemande, la première offre d'acquisition de 38,50 euros par titre avait été rapidement revue en hausse à 41 euros par action du groupe allemand. Le montant total de l'offre améliorée se chiffre à 4,6 milliards d'euros.

Au dernier pointage début janvier, le groupe de Unterpremstätten, près de Graz, détenait 59,9% d'Osram à l'issue du délai supplémentaire de l'offre de rachat. L'exécution de l'offre est prévue au 2e trimestre, après le feu vert des régulateurs. (awp)






 
 

AGEFI




...