Le Mobile World Congress plombé par le coronavirus

lundi, 10.02.2020

Amazon, Sony, Ericsson et LG renoncent à participer au Mobile World Congress à Barcelone en raison de l’épidémie de coronavirus.

Stéphanie Giroud

Le MWC a mis en place un plan sanitaire pour lutter contre la propagation du coronavirus. (Keystone)

"Il y a des symptômes qui sont très visibles." Xavier Studer, journaliste et blogueur high-tech, constate déjà certaines conséquences engendrées par l'épidémie de coronavirus sur le secteur technologique, notamment au niveau de l’échange d’information.

Plusieurs entreprises ont en effet annulé leur participation ou ont réduit leur présence dans le cadre du Mobile World Congress (MWC) à Barcelone. L’événement se déroule du 24 au 27 février et accueille chaque année les plus grandes sociétés technologiques, à l’exception d’Apple, et plus de 100.000 visiteurs professionnels, dont 5 à 6000 Chinois.

"L'événement sera surtout marqué par l'épidémie de coronavirus, ce qui le rendra moins intéressant que d’habitude", déplore Xavier Studer, qui ne fera pas le déplacement au MWC cette année.

>> Lire aussi: La production d'iPhones freinée par le coronavirus

Après le sud-coréen LG et le groupe suédois Ericsson, Amazon, la firme informatique américaine Nvidia et Sony ont décidé de ne pas se rendre au plus grand salon des télécoms au monde. Le groupe japonais Sony indique toutefois qu’il présentera ses nouveaux produits à distance lors d’une conférence de presse vidéo diffusée sur sa chaîne Youtube Xperia. 

Du côté des entreprises chinoises, Huawei et ZTE ont confirmé leur présence à Barcelone tout en prenant certaines précautions. Huawei a décidé d'imposer un isolement d'au moins deux semaines à son personnel venant de Chine, tandis que les employés de ZTE ne viendront pas de Chine mais principalement d’Europe. Pour l’heure, le salon peut également compter sur la présence de Samsung, Oppo, Vivo et Xiamo.

Au sein de la délégation suisse, aucune des dix entreprises n’a prévu d’annuler son voyage à Barcelone, indique Beat Kuster. Le responsable du pavillon suisse pour le MWC recommande aux start-up suisses de suivre le plan sanitaire établi par le salon pour limiter la propagation du virus.






 
 

AGEFI




...