Bénéfice en fort repli pour Mobimo après six mois

vendredi, 03.08.2018

Alors que ses revenus locatifs ont légèrement diminué, la société immobilière Mobimo a vu son bénéfice net hors effets de revalorisations chuter à 24,4 millions de francs, contre 40,1 millions à fin juin 2017.

En baisse, les revenus locatifs se sont montés à 54,7 millions de francs.(keystone)

Mobimo affiche une performance en net repli à l'issue du premier semestre 2018. 

En tenant compte des effets de revalorisations, le bénéfice net s'est inscrit à 37,6 millions de francs, contre 62,4 millions à l'issue des six premiers mois de l'an dernier, écrit vendredi l'entreprise établie à Lucerne. Expliquant le repli de son résultat, celle-ci rappelle que le premier semestre 2017 avait été marqué par une nette hausse des réévaluations et des ventes d'immeubles.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (Ebit) s'est lui aussi inscrit en repli à 57,3 millions de francs, contre 92,9 millions douze mois auparavant. Apuré de l'effet des réévaluations, il s'est contracté à 39,6 millions de francs, contre 62,3 millions à fin juin 2017.

Sur la période sous revue, le résultat des réévaluations s'est fixé à 17,7 millions, contre 30,6 millions à l'issue des six premiers mois de l'an dernier.

Egalement en baisse, les revenus locatifs se sont montés à 54,7 millions de francs, contre 56,4 millions entre janvier et fin juin 2017. Mobimo explique le tassement par la vente de six petits immeubles d'habitation dans l'agglomération genevoise ainsi que deux bâtiments commerciaux à Lucerne et Neuhausen.

Moins bien qu'attendu

Les transactions portant sur l'immobilier de placement ont dégagé un résultat de 6,8 millions, contre 17,8 millions pour celles réalisées au premier semestre 2017. Au 30 juin 2018, le taux de vacance restait quasiment stable à un bas niveau de 5,1% (contre 4,9% au 31 décembre 2017).La performance s'est révélée inférieure aux attentes des analystes. Sondés par AWP, ces derniers avaient anticipé une bénéfice hors effets de revalorisations de 36,4 millions de francs et un Ebit (toujours hors effets de revalorisation) de 51,2 millions, en moyenne.Alors que l'économie suisse est en plein essor et que les taux d'intérêt restent bas, Mobimo table sur un développement positif pour le secteur immobilier, même si l'environnement de la branche est devenu plus exigeant. L'exercice 2018 ainsi que les exercices 2019/2020 seront marqués par l'achèvement de grands projets et Mobimo entend se concentrer sur la finalisation de ces derniers.Le conseil d'administration et la direction du groupe lucernois se disent convaincus que le développement favorable de l'entreprise se poursuivra au cours du second semestre et au-delà. L'action de Mobimo demeurera un titre qui offre une distribution attrayante, ajoute Mobimo.

 

Revenus supplémentaires

L'intégration des immeubles de la société Fadmatt, dont l'acquisition doit être finalisée le 22 août prochain, se traduira par des revenus locatifs supplémentaires de plus de 10 millions de francs par an.

En incluant encore l'achèvement des surfaces d'habitation et commerciales sur le site Labitzke à Zurich, aux Seehallen à Horgen, dans le Quartier Aeschbach à Aarau, le Quartier Mattenhof à Kriens, entre autres, Mobimo table sur une augmentation du produit des locations de près de 27 millions l'an prochain par rapport à 2017, soit une augmentation de 24%.(awp)






 
 

AGEFI




...