Etude: les entreprises privilégient le bien-être des employés face aux technologies

mercredi, 26.06.2019

Alors que les technologies, telles que la robotique, sont au premier plan de leurs dépenses, les entreprises accordent désormais la priorité aux investissements dans le bien-être et les compétences futures de leurs employés, selon un nouveau sondage de HSBC.

MH

Noel Quinn, CEO de HSBC Global Commercial Banking. "Le bien-être et la durabilité deviennent les mots d'ordre du succès de l'entreprise".

Environ un tiers des entreprises s'attendent à un changement radical au cours des deux prochaines années, de ce qu'elles vendent à leur lieu de travail, alors qu'elles recherchent des opportunités de croissance dans un monde en rapide mutation.

Bien-être des employés > Technologie

Toutefois, alors que des technologies telles que la robotique sont au premier plan de leurs dépenses, les entreprises accordent désormais la priorité aux investissements dans le bien-être et les compétences futures de leurs employés, selon un nouveau sondage de HSBC.

Navigator: Made for the Future, une enquête menée auprès de 2 500 entreprises dans 14 pays et territoires, montre que 34% des décideurs pensent que leur orientation technologique changera totalement au cours des 24 prochains mois, et 45% s'attendent à un "léger" changement.

Plus de la moitié d'entre eux (55%) envisagent d'investir davantage dans la recherche et le développement, car ils souhaitent cibler le client et accroître leur productivité. Cependant, presque autant (52%) stimuleront les dépenses en formation professionnelle et 43% en bien-être des employés; devant la logistique (42%), les usines ou les équipements (34%) et les locaux «traditionnels» (29%).

"Une entreprise a peut-être besoin de moins de personnel qu’aujourd’hui, mais elle aura besoin que ces personnes soient hautement qualifiées et très impliquées"

Noel Quinn, CEO de HSBC Global Commercial Banking, commente: «L’enthousiasme suscité par l’évolution rapide des technologies, y compris l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle, transparaît clairement lorsque les entreprises se préparent à répondre aux besoins des clients de demain. Ce sondage montre également que l'avenir n'est pas un cauchemar dystopique. Une entreprise a peut-être besoin de moins de personnel qu’aujourd’hui, mais elle aura besoin que ces personnes soient hautement qualifiées et très impliquées - qu’elles soient en bonne santé et heureuses au travail - ou qu’elles prennent leurs compétences ailleurs. Le bien-être et la durabilité deviennent les mots d'ordre du succès de l'entreprise."

L'écologie pour attirer les talents

Plus de la moitié des entreprises interrogées envisagent d'accroître leurs investissements dans l'expérience client (52%) et 45% augmenteront leurs dépenses afin de devenir plus durables sur le plan de l'environnement au cours des deux prochaines années.

Près du quart (24%) veulent devenir plus écologiques pour attirer et fidéliser du personnel talentueux, et 30% ressentent la pression exercée par les clients pour progresser dans ce domaine.

Alors que 76% des entreprises pensent que les technologies rendront leur personnel plus productif et 72% pensent qu’elles amélioreront le bien-être, 59% pensent également qu’elles auront besoin de moins de travailleurs à l’avenir. Trois sur cinq (60%) ont l'intention d'introduire ou d'augmenter les pratiques de travail flexibles pour améliorer le bien-être et de s'adapter à un rééquilibrage entre la production humaine et automatisée.






 
 

AGEFI



...