Allergan acquiert un spécialiste des traitements contre les cirrhoses

mardi, 20.09.2016

Allergan a annoncé l'acquisition pour 1,7 milliard de dollars d'une société de biotechnologies spécialisée dans le développement des traitements contre les cirrhoses.

Allergan estime que la Nash va devenir une maladie chronique dans les prochaines années, en raison de la hausse des taux de diabètes et d'obésité dans les pays occidentaux.

Le laboratoire pharmaceutique américain Allergan a annoncé mardi l'acquisition pour 1,7 milliard de dollars d'une société de biotechnologies spécialisée dans le développement des traitements contre les cirrhoses.

Tobira Therapeutics développe notamment deux traitements expérimentaux (Cenicriviroc et Evogliptin) contre la stéato-hépatite métabolique baptisée également Nash.

Cette maladie asymptomatique est une surcharge en graisse du foie, liée à l'excès de poids et peut évoluer vers une cirrhose.

Elle est en augmentation dans les pays occidentaux. Selon la fondation American Liver, 30% des Américains sont atteints de maladies liées à une surcharge en graisse du foie telle la Nash.

Les détails financiers de la transaction prévoient le versement dans l'immédiat de 28,35 dollars par titre Tobira en numéraire. Ce prix pourrait monter jusqu'à 49,84 dollars en fonction des résultats des traitements.

C'est une plus-value colossale pour une action qui a clôturé lundi à 4,74 dollars à Wall Street.

Allergan estime que la Nash va devenir une maladie chronique dans les prochaines années, en raison de la hausse des taux de diabètes et d'obésité dans les pays occidentaux.

"Il est important que nous investissions dans de nouveaux traitements dès aujourd'hui de sorte que les systèmes de santé, les assureurs et les patients aient du choix face à cette maladie dans les prochaines années", a souligné Brent Saunders, le directeur général d'Allergan, cité dans le communiqué. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...