EPH renoue avec les bénéfices en 2018

mercredi, 03.04.2019

Aidé par la chute du rouble, Eastern Property Holdings s'attend à un bénéfice net de 30 millions de dollars.

L'entreprise EPH, basée aux îles Vierges britanniques, est cotée sur SIX. (Keystone)

La société de participations immobilière Eastern Property Holdings (EPH) est revenue en territoire positif en 2018 et s'attend à un bénéfice net de l'ordre de 30 millions de dollars, après une perte de près de 11 millions un an plus tôt.

Après les effets de devises négatifs qui avaient plombé le résultat de plus de 3,4 millions de dollars l'année précédente, l'entreprise basée aux îles Vierges britanniques et cotée sur SIX anticipe d'importants gains de change à la faveur de la dévaluation de plus de 20% du rouble au bouclement de l'exercice 2018.

Ceux-ci concernent essentiellement la revalorisation de biens immobiliers de placement en Russie, précise EPH mercredi dans un communiqué. La faiblesse du rouble va toutefois se traduire par une réduction de la valeur du portefeuille immobilier.

Malgré la bonne tenue des revenus locatifs, les recettes libellées en dollars se sont détériorés en raison du plongeon de la devise russe. Le processus de valorisation n'est toutefois pas terminé et des changements sont encore possibles, a prévenu EPH.

L'entreprise a assuré que les immeubles générateurs de revenus présentent une rentabilité stable et génèrent suffisamment de liquidités pour couvrir les dépenses opérationnelles, y compris le paiement des intérêts obligataires.

La présentation des résultats annuels détaillés est prévue pour le 29 avril. (awp)






 
 

AGEFI



...