MCH veut intégrer James Murdoch à son cercle d’actionnaires

vendredi, 10.07.2020

Afin d’améliorer sa situation financière, l’organisateur bâlois de salons et de foires compte faire de Lupa Systems, une société fondée par l’homme d’affaires anglo-américain, l’un de ses principaux actionnaires.

Le groupe rhénan compte procéder à une augmentation de capital à hauteur de 104,5 millions de francs et veut faire de Lupa Systems, société fondée par James Murdoch, l’un de ses principaux actionnaires.(keystone)

En graves difficultés, MCH veut s’appuyer sur le savoir-faire de la famille Murdoch pour sortir de l’ornière. Le groupe rhénan compte procéder à une augmentation de capital à hauteur de 104,5 millions de francs et veut faire de Lupa Systems, société fondée par James Murdoch, l’un de ses principaux actionnaires.

Mercredi, MCH avait indiqué évaluer une participation de James Murdoch, une option finalement retenue. Au terme de l’augmentation de capital, Lupa Systems devrait détenir entre 30% et 44% du capital-actions du groupe bâlois, indique ce dernier vendredi. Les actionnaires de la société d’investissement américaine ont signé un accord de relation à long terme et se sont engagés au niveau stratégique.

Le prix d’émission des nouvelles actions est fixé à 10,50 francs l’unité, presque la moitié du cours de clôture de 19,50 francs jeudi, représentant une décote de 25% par rapport au cours moyen de l’action sur 30 jours. MCH juge ce montant approprié pour une entreprise en situation de redressement.

L’augmentation de capital devra encore recevoir le feu vert d’une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 3 août.

Plusieurs élections

Les actionnaires devront également se prononcer sur plusieurs élections au conseil d'administration, dont celle de James Murdoch, fils cadet du milliardaire australo-américain Rupert Murdoch, propriétaire notamment de la chaîne d’informations Fox News via le géant des médias News Corporation.

Les candidatures de Jeff Palker et Eleni Lionaki – en qualité de représentants de Lupa Systems – seront également proposées à l’assemblée. Pour leur part, Sanja Soland et Karin Lenzlinger Diedenhofen quitteront l’organe de surveillance qui sera présidé par Ulrich Vischer jusqu’à l’assemblée ordinaire de 2021. Le conseil d'administration sera remanié d’ici là et passera à neuf membres maximum d’ici l’année prochaine, contre dix actuellement.

Autre point à l’ordre du jour le 3 août, la suppression de droits de vote préférentiels, qui devrait permettre «à tous les actionnaires d’exercer pleinement» leur influence «sans restrictions».

Par ailleurs, le canton de Bâle-Campagne et la Banque cantonale de Bâle ont accepté de prolonger la durée de deux emprunts de 35 et 40 millions de francs.(ats)






 
 

AGEFI



...