Aevis Victoria plonge dans les chiffres rouges en 2018

vendredi, 29.03.2019

Aevis Victoria a vu son résultat net s'inscrire en territoire négatif l'année dernière, notamment en raison des travaux de rénovation qui ont affecté son parc immobilier d'hôtels et de cliniques.

Antoine Hubert, administrateur-délégué du groupe Aevis Victoria.(Keystone)

Malgré un résultat net inscrit en territoire négatif l'année dernière, les actionnaires se verront
gratifiés d'un dividende en hausse. L'entreprise entendu poursuivre son développement en société de participation.

Le chiffre d'affaires total s'est à peine contracté de 0,9% à 657,2 millions de francs. Au niveau opérationnel, le résultat d'exploitation (Ebit) a plongé de 36,5% à 16,7 millions, tandis que le résultat net attribuable aux actionnaires s'est affiché en négatif de 8,7 millions, après un bénéfice de 0,9 million en 2017, a détaillé vendredi le groupe fribourgeois dans son rapport annuel.

Des éléments exceptionnels et des charges fiscales ont pesé sur le résultat net.

Les actionnaires se verront gratifiés d'un dividende de 1,10 franc par action, après 55 centimes au titre de 2017. "Une fois le processus de déconsolidation d'Infracore achevé, la société, dont le bilan sera fortement renforcé, proposera le versement d'une distribution supplémentaire aux actionnaires", a promis la société dans un communiqué.

Aevis Victoria va procéder au placement privé de 40% à 60% supplémentaire du capital d'Infracore, sa filiale spécialisée dans les infrastructures hospitalières (ex-Swiss Healthcare Properties), dans les prochains mois. La société sera déconsolidée du groupe.

Le groupe a entamé l'année dernière un processus de transformation en société de participation "qui va transformer en profondeur (la) structure de bilan et donner à Aevis Victoria une capacité d'investissement accrue".

Ce dernier a ouvert ses portes à "d'autres investisseurs stratégiques dans le capital de ses filiales, notamment par la combinaison avec d'autres acteurs du marché".(awp)






 
 

AGEFI



...