Bâloise devient actionnaire de référence d’Infracore

vendredi, 28.12.2018

Aevis Victoria a vendu une participation de 20% dans sa filiale Infracore SA (immeuble de santé hors Generale Beaulieu) à Bâloise pour 96.5 millions, soit 43.25 par action, valorisant Infracore seule à 852.5 millions (inclus dette nette).

Avec l'entrée de Baloise à son capital, Infracore veut poursuivre sa stratégie de croissance et de consolidation dans l’immobilier de santé en Suisse. (Keystone)

Bâloise prend une participation stratégique de 20% dans Infracore SA, société dédiée à l’immobilier et l’infrastructure de santé en Suisse annonce dans un communiqué Aevis Victoria qui vend cette participation de 20% pour 86.5 millions de francs et conserve, à ce stade, 80% du capital-actions.

Cette transaction valorise Infracore à 852.5 millions de francs (dette financière nette comprise). Bâloise met également à disposition d’Infracore un financement sous forme d’un emprunt obligataire de 100 millions de francs d’une durée de 3 ans et avec un coupon de 1.50%. Générale Beaulieu Immobilière SA (Clinique Générale Beaulieu à Genève) Swiss Hospitality Properties SA (Hôtels Victoria Jungfrau à Interlaken et Eden au Lac à Zurich) ne sont pas concernées par la transaction.

Infracore SA (ex-Swiss Healthcare Properties SA) est la première société d’investissement spécialisée dans l’immobilier et l’infrastructure hospitalière en Suisse. Infracore détient les immeubles des cliniques de Swiss Medical Network SA depuis 2006 et a été intégrée dans Aevis Victoria en 2012.

Le portefeuille immobilier compte 34 immeubles de qualité sur 15 sites, qui représentent une surface locative de 138.084 m2. Les immeubles sont majoritairement loués aux différentes cliniques de Swiss Medical Network, par des baux à très long terme.

Pour Aevis, l’entrée de Bâloise au capital d’Infracore constitue «le premier pas vers une autonomie complète de la société par l’ouverture de son capital à d’autres investisseurs ou au public. En étroite collaboration avec Bâloise, Infracore poursuivra sa stratégie de croissance et de consolidation dans l’immobilier de santé en Suisse, tant dans le secteur privé que public. Les importants besoins d’investissement, notamment dans les structures publiques pour les prochaines années représentent une opportunité pour le développement du portefeuille d’Infracore. Ce type de véhicule d’investissement dédié est largement développé en Europe et aux Etats-Unis.»

Bâloise sera représenté par Dieter Kräuchi au conseil d’administration d’Infracore SA. Martin Gafner, président du conseil d’administration d’Infracore a déclaré : «Je me réjouis de l’entrée de Bâloise à notre capital, marquant ainsi le premier pas vers une indépendance de notre société et sa transformation en un acteur clé du financement hospitalier en Suisse.»

Antoine Hubert, administrateur délégué d’Aevis Victoria confirme: «Ce partenariat avec Bâloise permet la réalisation d’une vision de longue date, la séparation claire entre l’infrastructure et les opérations de notre branche santé. Nous sommes convaincus que ce modèle connaîtra un essor très important en Suisse. Avec cette transaction, Aevis Victoria confirme la valeur de son parc immobilier et renforce considérablement son bilan.»






 
 

AGEFI



...