AccorHotels veut doubler son excédent brut d'exploitation

mardi, 27.11.2018

AccorHotels veut atteindre 1,2 milliard d'euros d'Ebitda entre 2017 et 2022.

Au premier semestre, AccorHotels a dégagé un bénéfice net de 2,18 milliards d'euros. (Keystone)

Le groupe hôtelier français AccorHotels s'est fixé mardi pour objectif de doubler son excédent brut d'exploitation (Ebitda) entre 2017 et 2022, pour atteindre 1,2 milliard d'euros (1,36 milliard de francs), après avoir profité des fruits de nombreuses acquisitions.

Cette progression sera notamment alimentée par les "acquisitions réalisées au cours des derniers mois" par le groupe et une "croissance solide" de son chiffre d'affaires, sous l'effet de la bonne activité des marchés dans lesquels il est présent et de la montée en gamme de son parc de chambres, a expliqué la société dans un communiqué publié à l'occasion de sa journée consacrée aux investisseurs.

Le groupe compte également améliorer ses marges opérationnelles, grâce à l'optimisation des coûts, pour soutenir la progression de son Ebitda.

"Cette progression de la performance opérationnelle combinée à la stabilité des dépenses d'investissement permettra une forte amélioration du cash-flow récurrent et donc du dividende", a précisé le sixième groupe hôtelier mondial.

"Nos objectifs sont ambitieux et réalistes", a commenté le PDG du groupe Sébastien Bazin, cité dans le communiqué, soulignant que le groupe est désormais "positionné sur les marchés les plus porteurs".

Au premier semestre, AccorHotels a dégagé un bénéfice net de 2,18 milliards d'euros et un chiffre d'affaires de 1,45 milliard d'euros (+3%).

Engagé dans une course aux acquisitions grâce aux milliards dégagés par la cession de ses actifs immobiliers (4,6 milliards d'euros), AccorHotels doit faire face à la concurrence des plateformes de location entre particuliers, comme Airbnb et celle des grandes centrales de réservation en ligne.

Le rachat des chaînes d'hôtels Mantra en Australie, Mövenpick en Suisse et de la plateforme de réservation européenne Gekko ont fait bondir son chiffre d'affaires au troisième trimestre (+22,3% à 1,03 milliard d'euros).

Le groupe a par ailleurs annoncé lundi lancer une offre publique d'achat (OPA) sur lesôtel47,31% du capital de la société polonaise Orbis qu'elle ne détient pas encore, pour 442 millions d'euros.

AccorHotels gère plus de 4.600 hôtels, resorts et résidences dans 100 pays, ainsi que plus de 10.000 résidences privées de luxe dans le monde entier.

Son portefeuille comprend des enseignes de luxe telles que Raffles, Fairmont, Sofitel Legend, SO Sofitel, Sofitel, onefinestay, MGallery by Sofitel, Pullman et Swissôtel, des marques et boutiques hôtels milieu de gamme comme Novotel, Mercure, Mama Shelter et Adagio, des enseignes économiques telles que ibis, ibis Styles ou ibis Budget, ou encore des enseignes régionales comme grand Mercure, The Sebel et hotelF1. (ats)






 
 

AGEFI



...