AccorHotels finalise l'acquisition de Mövenpick

mardi, 04.09.2018

L'opération de rachat de l'hôtelier suisse Mövenpick, d'un montant de 560 millions de francs, a été bouclée ce lundi.

Fondé en 1973, Mövenpick Hotels and Resorts est spécialisé dans le haut de gamme pour une clientèle à la fois de loisirs et d'affaires. (keystone)

Le numéro un européen de l'hôtellerie AccorHotels annonce mardi avoir finalisé l'acquisition de l'hôtelier suisse Mövenpick Hotels and Resorts, qui lui permettra de se renforcer dans le secteur du haut de gamme.

Annoncée fin avril, l'opération d'un montant de 560 millions de francs en numéraire, a été bouclée lundi, précise un communiqué.

L'hôtelier a été racheté à sa maison-mère, qui détenait jusque-là 66,7% du capital et à la société Kingdom Holding, contrôlée par le prince saoudien Al-Walid ben Talal, et actionnaire à hauteur de 33,3%.

Fondé en 1973, Mövenpick Hotels and Resorts est spécialisé dans le haut de gamme pour une clientèle à la fois de loisirs et d'affaires. L'enseigne gère 84 hôtels dans 27 pays, soit plus de 20'000 chambres, plus particulièrement en Europe et au Moyen-Orient, et compte 16'000 collaborateurs, selon AccorHotels.

La chaîne suisse compte renforcer sa présence dans le monde en ouvrant 42 hôtels supplémentaires d'ici à 2021, soit 11'000 chambres, notamment au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique.

Pour se diversifier et mieux résister à la concurrence des plateformes de location entre particuliers et celle des grandes centrales de réservation en ligne, AccorHotels, qui se présente comme le numéro deux mondial sur le segment du haut de gamme et du luxe, a multiplié les acquisitions depuis quatre ans.

Il a investi dans les plateformes de location de résidences de luxe (Onefinestay), la vente privée de voyages (VeryChic) ou la conciergerie (John Paul). Il s'est même diversifié dans l'événementiel - avec une part minoritaire dans Noctis, gérant d'emblématiques clubs parisiens comme Castel ou Raspoutine - et dans l'immobilier commercial avec Bouygues.

Plus récemment, le groupe a intégré les groupes Mantra en Australie, Mantis en Afrique du Sud, et Gekko en France, et racheté l'américain 21c Museum Hotels.

Engagé dans une course à la croissance, AccorHotels, qui a ouvert 20'000 chambres au premier semestre, prévoit d'en ouvrir 67'000 autres à 80% situées dans les "marchés émergents".

Il gère déjà plus de 650'000 chambres, dont la moitié en dehors de l'Europe.

AccorHotels a les moyens de ses ambitions, grâce à la cession pour 4,6 milliards d'euros de la majorité du capital de ses actifs immobiliers, soit 57,8% d'AccorInvest, à des fonds souverains et des investisseurs institutionnels et privés. (awp)






 
 

AGEFI



...