ABB vend à pertes des activités dans le solaire à l'italien Fimer

mardi, 09.07.2019

ABB va céder ses activités dans les onduleurs solaires à l'italien Fimer.

La finalisation de l'opération est agendée à début 2020. (Keystone)

Le conglomérat électrotechnique ABB a conclu avec l'italien Fimer un accord de cession pour ses activités dans les onduleurs solaires. Fimer s'est engagé à honorer les garanties octroyées, moyennant compensation par ABB pour les dettes et autres engagements financiers.

L'opération entraînera pour le géant zurichois des charges additionnelles de quelque 430 millions de dollars (presque autant en franc) au deuxième trimestre, auxquelles devraient s'ajouter jusqu'à 40 millions en frais de séparation en seconde moitié d'année.

La fabrication d'onduleurs solaires occupe près de 800 collaborateurs d'ABB dans une trentaine de pays et a généré l'an dernière environ 290 millions de recettes. La subdivision était jusqu'à présent intégrée au sein de l'unité Electrification business.

La finalisation de l'opération est agendée à début 2020. La marge opérationnelle de cette unité doit subséquemment progresser de quelque 50 points de base pour progresser en direction de l'objectif de 15 à 19%.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) rappelle que les activités dans les onduleurs plombent depuis des années la rentabilité du segment Electrification et précise que cette cession devrait y mettre un terme.

L'opération - qui ne concerne qu'une portion congrue des activités d'ABB - aura des implications financières non négligeables, souligne de son côté Vontobel. Si l'impact initial de 430 millions peut paraître élevé, les perspectives d'extension immédiate des marges rendent cette opération intéressante, nuance toutefois la banque de gestion zurichoise.

Les détenteurs de capitaux peinaient à s'emballer pour cette nouvelle et l'action ABB cédait vers 10h50 2% à 18,67 francs, dans un SMI en recul de 0,7%. (awp)






 
 

AGEFI



...