Bourse Zurich: le SMI ouvre en hausse

lundi, 03.08.2020

À l'ouverture, l'indice vedette SMI avançait de 0,51% à 10'058,54 points.

(Keystone)

La Bourse suisse a ouvert en hausse lundi, aidée par la tendance positive de Wall Street et des signaux macroéconomiques encourageants en Asie. Alors que la saison des résultats semestriels se poursuit, les investisseurs vont également surveiller les indicateurs conjoncturels internationaux et suisses.

La Bourse de New York a terminé le mois de juillet en hausse, accélérant en fin de séance vendredi soir en grande partie grâce aux performances d'Apple et de Facebook, dont les titres ont atteint de nouveaux records. Sur l'ensemble du mois, le Dow Jones a progressé de 2,4%, le Nasdaq de 6,8% et le S&P 500 de 5,5%.

"Les indices européens devraient ouvrir en hausse ce matin dans le sillage du rebond du S&P 500 en fin de séance vendredi et du quasi sans faute des Fangs (Facebook, Amazon, Netflix et Google) lors de la publication de leurs résultats trimestriels", a indiqué John Plassard de Mirabaud Securities dans un commentaire.

Hormis la bonne performance des entreprises technologiques américaines, des données macroéconomiques suscitaient l'espoir. En Chine, l'activité manufacturière s'est inscrite en juillet à son plus haut niveau depuis plus de neuf ans, signe du redémarrage de l'activité dans le pays.

La Suisse publiera dans la matinée l'indice PMI des directeurs d'achat en juillet, suivi dans l'après-midi par l'indice d'activité manufacturière ISM aux Etats-Unis.

A 09h07, l'indice vedette SMI avançait de 0,51% à 10'058,54 points, alors que le SLI progressait de 0,55% à 1529,42 points. Le SPI engrangeait 0,37% à 12'453,53 points.
Les valeurs technologiques Temenos (+1,4%) et AMS (+1,1%), ainsi que les cycliques ABB (+1,3%) et Sika (+1,1%) s'installaient dans le haut du classement.

Roche (+0,7%) a décroché auprès de la Commission européenne une homologation pour le médicament Rozlytrek contre les tumeurs solides positives à la fusion de gènes NTRK, ainsi que le cancer du poumon non à petites cellules avancé et positif à la fusion de gènes ROS1.
Novartis (+0,7%) a pour sa part obtenu auprès des autorités européennes une autorisation de commercialisation pour Cosentyx contre le psoriasis en plaques modéré à sévère chez les enfants de six à 18 ans.

Le troisième poids lourd Nestlé (-0,02%) était par contre juste sous la ligne de flottaison.
Les assureurs Swiss Re (-1,0%) et Swiss Life (-1,0%), ainsi que les bancaires Credit Suisse (-0,8%) et UBS (-0,4%) affichaient les plus mauvaises performances à l'ouverture. Kepler Cheuvreux a pourtant relevé l'objectif de cours de la banque aux deux voiles à 11 francs.
Le réassureur Swiss Re avait confirmé vendredi une perte nette de 1,1 milliard de dollars au premier semestre, consécutive aux charges de 2,5 milliards inscrites en raison de la pandémie de coronavirus.

Sur le marché élargi, Dufry (-5,0%) baissait fortement, après des résultats semestriels dans le rouge foncé. L'exploitant de boutiques hors-taxes a subi une perte nette de 903,2 millions de francs sur les six premiers mois de l'année, contre -107,3 millions au premier semestre 2019.
Interroll (+3,0%) montait par contre nettement. La société de manutention a vu son bénéfice net progresser au premier semestre et la direction s'est déclarée optimiste pour le reste de l'exercice.(awp)






 
 

AGEFI



...