Bourse Zurich: la semaine débute sur une note positive

lundi, 06.07.2020

Le SMI a fini ce lundi sur un gain de 1,26% à 10'252,38 points, avec un plus haut à 10'268,19 en début de séance et un plus bas à 10'197,38.

À l'ouverture, quasiment la totalité des valeurs vedettes pointait vers le haut.

La Bourse suisse a entamé la semaine du bon pied. Le SMI a connu une évolution relativement stable durant toute la séance et il a terminé bien au-dessus de la barre des 10'200 points.

A New York, Wall Street gagnait du terrain au retour d'un week-end prolongé, le marché étant resté fermé vendredi à la veille de la fête nationale.

"Le nombre record d'infections quotidiennes au coronavirus aux Etats-Unis n'a aucune incidence sur l'état d'esprit du marché actions ce matin", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.com

"Cela pourrait changer, mais l'idée que la plupart des nouveaux cas concerne des personnes jeunes semble rassurer" le marché, selon cet expert, qui a aussi souligné l'optimisme des investisseurs sur le développement d'un traitement ou d'un vaccin contre le coronavirus.

En Suisse, l'hôtellerie a continué à souffrir des conséquences de la pandémie de coronavirus en mai. Après un effondrement de près de deux tiers sur un an en mars et une évaporation de plus de 90% en avril, le nombre de nuitées a encore chuté de 79,2% à 625'054.

Le SMI a fini sur un gain de 1,26% à 10'252,38 points, avec un plus haut à 10'268,19 en début de séance et un plus bas à 10'197,38. Le SLI a gagné 1,46% à 1545,60 points et le SPI 1,23% à 12'675,82 points. Sur les 30 valeurs vedettes, un seul, Clariant (-12,6% ou 2,53 francs) a fini en rouge.

 A sa décharge, le chimiste de Muttenz était traité hors dividende de 3 francs. Barclays a par ailleurs abaissé l'objectif de cours, mais confirmé la recommandation à "overweight". Dans l'attente de la publication des chiffres du deuxième trimestre, les analystes ont revu leurs prévisions pour diverses entreprises du secteur chimique afin de prendre en compte les dernières évolutions du marché.

Pour Alcon (+0,1%), Citigroup a abaissé sa recommandation à "sell" de "neutral, sans toucher à l'objectif de cours et sans autre commentaire. Swisscom (+0,3%) complète le trio des moins bonnes performances du jour.

Sonova (+%) a fait la course en tête. Le spécialiste des aides auditives a subi un net repli des ventes au premier trimestre de son exercice décalé 2020/21 (avril à juin), mais le rebond de l'activité est néanmoins plus fort qu'attendu. Le chiffre d'affaires est attendu en baisse sur l'ensemble du premier semestre et le groupe va continuer d'optimiser ses structures. Des répercussions sur l'emploi sont à prévoir.

AMS (+4%) et Temenos (+3,8%) complètent le podium. L'UE a donné son feu vert sans condition au rachat d'Osram par AMS.

Les bancaires Credit Suisse (+2,4%), UBS (+2%) et Julius Bär (+1,8%) ont surperformé.

Les poids lourds, Nestlé (+0,8%), Roche (+1,1%) et Novartis (+1,3%) ont été moins recherchés, les investisseurs retrouvant le goût du risque.

Geberit (+0,7%) a lancé la saison des résultats semestriels. Le spécialiste des installations sanitaires a essuyé les conséquences de la pandémie de Covid-19 au premier semestre. Les effets de change ont aussi pesé sur la performance. Face aux incertitudes, aucune prévision pour la suite de l'exercice n'a été fournie.

Dans la foulée, Goldman Sachs a relevé son objectif de cours et confirmé "sell", Vontobel a lui relevé l'objectif et confirmé "hold" et DZ Bank a aussi relevé l'objectif, avec recommandation "vendre".

Credit Suisse a relevé l'objectif de cours de Givaudan (+1,5%), tout en confirmant "underperform". L'observation de la clientèle et de la concurrence suggère que le spécialiste verniolan des arômes et des parfums devrait avoir des difficultés à atteindre son objectif en matière de croissance organique, selon l'analyste.

Sur le marché élargi, Obseva (-41,0%) a connu une séance en montagnes russes. L'entreprise a assuré avoir obtenu des résultats probants en études cliniques avancées sur le linzagolix - désormais officiellement baptisé Yselty - contre les saignements menstruels abondants attribués aux léiomyomes utérins.

Cembra Money Bank (+3,8%) a profité d'une étude du comparateur en ligne Comparis, selon laquelle les demandes de crédits automobiles se sont inscrites en hausse au sortir du confinement. En progression de 36% début juin, elles ont dépassé leur niveau d'avant-crise.

Idorsia (+2,8%) a annoncé des résultats positifs de sa deuxième étude pivot de phase III sur son candidat daridorexant dans le traitement de l'insomnie. Cette dernière confirme la première salve de résultats dévoilés en avril dernier. (awp)






 
 

AGEFI



...