Millésime 2018: les encaveurs respirent

lundi, 14.01.2019

A l’heure de déguster les premiers nectars de la cuvée 2018, l’enthousiasme est au rendez-vous.

Maude Bonvin

Après une année 2017 catastrophique, le millésime 2018 s'annonce solaire, abondant et généreux.

Après une année 2017 catastrophique, quantité et qualité sont là. «Nous avons affaire à un millésime solaire. Il en découle des caractéristiques peu habituelles pour nos cépages. Le chasselas est, par exemple, moins acide que d’ordinaire», explique Marc Vicari, directeur du domaine de la ville...






 
 

AGEFI



...