La montée du protectionnisme alarme le patron de la BRI

dimanche, 26.08.2018

A Jackson Hole, Agustín Carstens, patron de la Banque des règlements internationaux s'est dit alarmé par la montée du protectionnisme

"Les mesures récentes pour inverser la mondialisation et se replier sur le protectionnisme m'alarment, comme elles alarment sans aucun doute beaucoup d'entre vous" a déclaré le patron de la BRI. (Keystone)

Le patron de la Banque des règlements internationaux (BRI), Agustín Carstens, s'est montré inquiet de la montée du protectionnisme lors d'un discours prononcé samedi à Jackson Hole où se retrouvent les banquiers centraux.

"Les mesures récentes pour inverser la mondialisation et se replier sur le protectionnisme m'alarment, comme elles alarment sans aucun doute beaucoup d'entre vous", a déclaré le directeur de cette institution sise à Bâle, en Suisse, et considérée comme la banque centrale des banques centrales.

Défaire la mondialisation après des décennies à définir des règles pour libéraliser les échanges, ouvrir les marchés et accroître la coopération internationale, fait peser d'importants risques pour la croissance économique, a-t-il argumenté, évoquant entre autres les possibles répercussions pour l'inflation.

L'ouverture des échanges et les avancées technologiques ont contribué à maintenir l'inflation à des niveaux faibles ces dernières années, a fait valoir M. Carstens, qui a pris en exemple le secteur de l'automobile, pour lequel la mondialisation a contribué à faire baisser les coûts de production.

"Essayer de revenir en arrière et se replier vers un monde plus simple de production locale pourrait saper la discipline de marché qui a aidé à réduire l'inflation", a-t-il mis en garde.

Evoquant les taxes sur l'acier et l'aluminium, des ressources clefs pour a production industrielle, il a rappelé le risque que ces pressions se répercutent sur les prix, soulignant qu'elles pourraient par ricochet avoir également avoir une incidence sur les politiques monétaires.

"Les taxes douanières pourraient en conséquence pousser les prix américains à la hausse, nécessitant peut-être que la politique monétaire réagisse à travers des augmentations plus rapides des taux d'intérêt", a souligné M. Carstens.

Le traditionnel symposium économique a démarré jeudi à Jackson Hole, dans la prestigieuse station de montagne du Wyoming, et réunit le gotha des banques centrales et des économistes sur des sujets académiques pointus. (awp)






 
 

AGEFI



...