Tous les dossiers avec l'UE sont débloqués

jeudi, 06.04.2017

A Bruxelles, la présidente de la Confédération a obtenu une date de délai pour un éventuel accord institutionnel: la fin de cette année.

A Bruxelles, la présidente de la Confédération a obtenu une date de délai pour un éventuel accord institutionnel: la fin de cette année.

Doris Leuthard et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ont annoncé jeudi le déblocage de tous les dossiers de négociations entre la Suisse et l'UE. "Les discussions techniques seront reprises dans tous les domaines", a déclaré Mme Leuthard.

Bruxelles avait gelé les négociations avec Berne après l'acceptation de l'initiative "contre l'immigration de masse". Bien que la Suisse puisse désormais mettre en oeuvre cette initiative sans violer l'accord sur la libre circulation des personnes, il semblait que les discussions ne pouvaient pas se poursuivre.

Maintenant, les relations entre la Suisse et l'UE vont pouvoir se normaliser. "Tout ce qui était bloqué peut être négocié à partir de maintenant", a confirmé M. Juncker à l'issue de sa rencontre avec la présidente de la Confédération.

Les deux parties se sont en outre mises d'accord sur l'objectif de terminer d'ici la fin de l'année les discussions sur un accord cadre institutionnel - même s'il reste encore quelques questions ouvertes.

Selon Mme Leuthard, il s'agit principalement de questions relatives au mécanisme de règlement des différends, mais aussi aux aides publiques. "Nous ne sommes pas sous la pression du temps", a-t-elle précisé. La qualité de l'accord est beaucoup plus importante.
La conseillère fédérale retournera à Bruxelles cet été pour une nouvelle visite de travail. Jean-Claude Juncker a pour sa part annoncé qu'il viendrait en Suisse à l'automne. "Ce n'est pas juste que ce soient toujours les conseillers fédéraux suisses qui doivent voyager", a-t-il plaisanté, en souhaitant que la météo automnale soit clémente.(awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...