François Randin: «Le swiss made n’est pas une légende»

mardi, 12.02.2019

La croissance de Green Motion passe par l’étranger. Le numéro un suisse des systèmes de recharge pour véhicules électriques met un pied en Inde et en Amérique du Nord. La qualité suisse est un argument de vente indéniable.

Maude Bonvin

«Nous anticipons un chiffre d’affaires de huit millions de francs pour nos activités suisses en 2019», déclare le CEO de Green Motion, François Randin.

Green Motion poursuit son expansion à l’international. Il a récemment étendu ses activités en Inde. «Nous nous lançons également sur le marché nord-américain. Nous espérons y générer des revenus d’ici deux ans», précise son patron, François Randin. Et d’ajouter que le reste du monde est sensible...






 
 

AGEFI



...