«Rethink Everything»

mardi, 26.11.2019

Xavier Comtesse*

Xavier Comtesse

ManufactureThinking, le think tank industriel suisse romand a présenté mercredi 21 novembre à Neuchâtel ces principaux résultats depuis 4 ans d’existence. En présence du ministre de l’Economie, Jean-Nathanaël Karakash et du directeur de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, Florian Németi et d’une centaines invités…les travaux ont été passés en revue par Michel Perrin, Asia Garbinato, José Demétrio, et Philippe Grize tous des personnalités de premier plan du think tank.

Des big data à l’IA, ManufactureThinking a su s’imposer comme une force incontournable de la réflexion concernant la transition numérique. Pratiquant un fonctionnement inédit, basé sur l’intelligence collective, 50 entreprises de tous les secteurs économiques de Suisse romande, portées par la même quête: celle de la transition numérique, sont parvenues à produire 4 livres, des centaines d’apparition médias, des milliers de blogs ou tweets et une quarantaine de conférences publiques. Quelque 500.000 Romands ont ainsi été d’une manière ou d’une autre touchés par ces multiples actions d’informations modernes ou traditionnelles.

Mais, l’impact le plus important est que l’industrie romande a bougé. Bons nombres d’exemples montrent que seulement quatre ans, les grandes entreprises mais aussi les PME/PMI se sont désormais tournées vers le 4.0. Que ce soient Bobst, Willemin-Macodel, Felco, Aisa Automation, Cartier Manufacture, Tornos, Romande Energie etc. Ou encore des plus petites comme Mecatis, Vidi ou Visium. Le paysage industriel romand est méconnaissable, on se croirait dans la Silicon Valley tellement l’inventivité est abondante. On peut dire que la Suisse romande est en marche vers son avenir 4.0.

C’est vrai pour l’industrie mais également pour les services y compris dans des domaines tels que les assurances, la banque, les services informatiques, l’immobilier ou encore le commerce.

S’il s’agissait hier d’emboiter le pas de cette nouvelle révolution industrielle en se posant la question de quoi sera fait demain?

Avec les formidables moteurs combinés que sont les big data et l’intelligence artificielle (IA), on sait tout va bouger encore. On va se mettre à repenser tout (Rethink Everything). Des pans entiers de l’activité humaine et de l’économie vont ainsi être repensés de fond en comble. Formation, médecine, transport, finance, travail, construction, voyage, loisirs, environnement, etc. vont être passé à la moulinette de l’IA. Plus rien ne sera comme avant. La machine de l’IA permet de tout repenser et on va s’y mettre localement sinon d’autres le feront pour nous globalement. Il s’agit vraiment d’exister. Il faut s’affirmer!

Désormais, ManufactureThinking va accompagner ce changement sociétal en proposant ses visions et ses valeurs. Le territoire peut et doit produire ses propres valeurs comme il a su hier s’approprier les technologies du numérique, il s’agit pour demain de s’affirmer comme force de valeurs. Les objets, les produits, les machines et les services doivent avoir une couleur et une valeur locale. On va vers un AOC de l’IA. Nous pouvons donc apporter à la fois la qualité, la précision, la neutralité et la sécurité pour les données (big data) et aussi aux algorithmes de l’IA. C’est cela l’enjeu pour demain: la fiabilité des données et des algorithmes dans un monde qui change énormément.

* Mathématicien






 
 

AGEFI




...