Le marketing olfactif imprègne la Suisse

jeudi, 12.07.2018

Le marché suisse commence à rattraper son retard avec l’apparition d’entreprises spécialisées dans l’identité odorante.

Marine Humbert

Le marketing olfactif est toujours plus dans l’air du temps. Ces dernières années, de nombreuses marques suisses prennent conscience de l’intérêt de l’odorat dans leurs techniques de vente. Elles font désormais appel à des entreprises spécialisées dans le marketing olfactif pour parfumer leurs espaces de manière innovante. Nature et Découverte mise sur l’odeur boisée du cèdre,  alors que l’hôtel des Bergues prolonge son logo odorant jusque dans ses cocktails.

Malgré ce récent engouement, la Suisse reste à la traîne par rapport à ses voisins européens. «Une erreur», selon Yves Goumaz, qui note une augmentation de 15% à 20% des ventes dans les enseignes qui privilégient le pouvoir de l’odorat. 

Aromwave, créateur de solutions de parfum pour les professionnels, confirme ce boom tardif. Le peu de technique dans le domaine et la méfiance des marques a rendu ses premiers pas compliqués. Avec un plastique parfumé, son fondateur, Lionel Linder, crée et intègre des logos odorants sur le maximum de supports. Du cadeau d’entreprise à la finale de Miss Ronde Suisse romande, en passant par les centres commerciaux. Et pourquoi pas associer une odeur à une ville?






 
 

AGEFI


 

 



...