M&A. Leur nombre a augmenté de 38% au 1er semestre selon Deloitte qui anticipe un ralentissement au 2e semestre " name="description"/>

Record de PME suisses acquises à l’international

mercredi, 11.07.2018

M&A. Leur nombre a augmenté de 38% au 1er semestre selon Deloitte qui anticipe un ralentissement au 2e semestre

Piotr Kaczor

Les PME suisses ont gagné en attrait au premier semestre 2018. En un an, le nombre de celles-ci reprises par des acquéreurs étrangers a même augmenté de près de 38% pour s’établir à 40. Si l’on se réfère à la définition des PME du cabinet Deloitte dans le cadre de cette analyse: plus de 10 millions de francs de chiffre d’affaires, moins de 250 employé(e)s et une valeur d’entreprise de 5 à 500 millions. 

D’ailleurs la moyenne des valorisations a elle aussi atteint un pic à 9,5 fois l’excédent brut d’exploitation EBITDA. Compte tenu de la pression à investir dans laquelle se trouvent les fonds de private equity profitant d’un contexte de taux d’intérêt encore attractif. Selon les auteurs, les investissements dans les PME suisses sont très appréciés et relativement sûrs. Dans l’ensemble, le nombre de fusions et acquisitions de PME suisses a augmenté de 6,4% en un an. 

Reste que compte tenu des tensions politiques et commerciales, Deloitte se montre modérément optimiste à cet égard pour le 2e semestre 2018. Mais, dans un entretien avec l’Agefi, Jean-François Lagassé, Associé de Deloitte à Genève, fait état d’un nombre important de transactions en préparation dans la gestion de fortune.






 
 

AGEFI


 

 



...