La volatilité profite aux stratégies factorielles

mardi, 10.07.2018

La diversification imposée des portefeuilles passe par la recherche de sources de rendement alternatives.

Levi-Sergio Mutemba

La première moitié de l’année, volatile, aura été propice pour les approches d’investissement alternatives. En Europe, si l’on en croit les données Thomson Reuters Lipper, sur les 2481 exchange-traded funds (ETF) existants, 284 sont des ETF factoriels. Mais les actifs gérés sont très concentrés, seuls six produits, dont la masse sous gestion est supérieure à un milliard d’euros, pesant pour plus du tiers des actifs gérés par ce segment. 

De son côté, le marché suisse est très prisé. Et le taux d’adoption y est relativement élevé. Mais il y manque toutefois la preuve que l’investissement factoriel fonctionne, lorsqu’appliqué à l’univers des actions helvétiques.






 
 

AGEFI



...