Le jouet lausannois Toygether connecte les parents, mêmes quand ils sont loin

lundi, 09.07.2018

L’équipe dont fait partie Chloe Dickson, étudiante en génie mécanique à l’EPFL, est passée par de nombreuses itérations avant de trouver sa voie.

Sophie Marenne

«Nous nous sommes d’abord penchés sur la problématique des réfugiés, mais nous n’arrivions pas à concevoir un objet à cette fin qui ne soit ni gadget, ni cher». Ils ont ensuite eu l’idée d’une peluche connectée qui surveillerait la santé des enfants à l’hôpital par le monitoring de la...






 
 

AGEFI



...