Le périple chinois de 28 étudiants romands

lundi, 09.07.2018

Sophie Marenne

Une petite trentaine d’étudiants s’envole aujourd’hui pour la Chine. Provenant des universités et hautes écoles spécialisées de Fribourg, Genève et Lausanne, ils sont impliqués dans le programme China Hardware Innovation Camp (CHIC). Leur objectif: finaliser leur prototype d’objet connecté en s’inspirant du marché et de l’industrie de l’Empire du Milieu. «Leurs projets sont liés au hardware. Comme quasiment tous les éléments électroniques sont confectionnés en Chine de nos jours, autant se rendre là où ils sont produits pour apprendre au mieux», déclare Marc Laperrouza, cofondateur du CHIC.

Cinq objets connectés ont été imaginés par des équipes transdisciplinaires d’élèves en ingénierie, design et gestion. «Au départ, ils ne se connaissent pas. Puis ils se fédèrent autour d’une idée qui leur plaît. Bien souvent, il s’avère qu’elle n’est pas aussi prometteuse qu’ils l’imaginent. Souvent ils changent d’optique et cette idée de base devient plutôt un thème général. L’objet est questionné et mute au fil des discussions», explique René Beuchat, l’un des professeurs prenant part à l’aventure. 






 
 

AGEFI



...