Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

La relance du tourisme de montagne suisse

lundi, 09.07.2018

Diminution. Tant les nuitées que les journées de ski ont baissé malgré le sursaut pendant la saison 2017-2018.

Christian Affolter

Les efforts des stations de montagne suisses pour attirer des hôtes restent encore bien trop dispersés et focalisés sur deux saisons, hiver et été. Les conditions-cadre politiques doivent certes être révisées, mais un document de la Fédération suisse du tourisme et du Groupement suisse pour les régions de montagne met en évidence que les stations elles-mêmes ont également un énorme potentiel pour s’améliorer. Il faut mieux exploiter les synergies. Pour compléter l’offre au printemps et en automne notamment, il faudrait plus d’associations entre éducation, agriculture et culture pour créer de nouveaux concepts. Cela ne remplace pas la recherche de nouveaux publics cibles.  






 
 

AGEFI


 

 



...