Le secteur de l’énergie craint la numérisation

vendredi, 06.07.2018

Services industriels. Près de deux tiers des acteurs estiment être «en retard» par rapport à d’autres domaines.

Les fournisseurs d’énergie et d’électricité suisses perçoivent toujours plus la numérisation comme une menace, même s’ils y voient davantage des opportunités qu’en 2017. La proportion des services industriels qui y décèlent une menace a augmenté de 10% à 16%, d’après l’étude 2018 sur le secteur d’EY.

Les acteurs de la branche sont d’ailleurs 62% à estimer être «en retard» par rapport à d’autres domaines. Tandis que 38% se perçoivent comme «plus avancés que la moyenne» dans les applications de la numérisation parmi les fournisseurs locaux. 

La charge administrative et l’absence de ressources informatiques internes suffisantes sont considérées comme les principales entraves à la transformation numérique.






 
 

AGEFI


 

 



...