Les banques centrales à bout de souffle

vendredi, 06.07.2018

Le véritable risque pour les marchés européens demeure celui du cycle et de stabilisateurs budgétaires très insuffisants faute de réformes.

Didier Saint-Georges*

Après avoir pris la main pendant des années sur les destinées économiques du monde développé, et plus encore sur les marchés financiers, les Banques centrales sont visiblement arrivées plus ou moins au bout de l’exercice. 

C’est tout particulièrement le cas de la Banque centrale...






 
 

AGEFI



...