Provins part à l’assaut de la Suisse alémanique et des nouvelles technologies

Jeudi, 19 juillet 2018 // Maude Bonvin

Le premier producteur de vin en Suisse a testé avec succès la livraison de bouteilles par drones.

«Notre clientèle est helvétique à 98%. Mais pour briller en Suisse, il faut aussi briller à l’étranger», déclare Raphaël Garcia, directeur général de la société coopérative viticole composée de 3200 sociétaires. Hors de nos frontières, l’entreprise cible différents marchés de niche comme par exemple Londres, grande...

Les tensions mondiales n'assombrissent pas le tableau économique vaudois

Jeudi, 19 juillet 2018

Les perspectives de croissance de l'économie vaudoise restent inchangées pour l'heure malgré les tensions apparues au niveau mondial. Le PIB cantonal devrait progresser de 2,5% cette année et de 1,9% en 2019.

L’augmentation pour l’économie mondiale des risques liés aux tensions commerciales ou à la hausse du prix du pétrole n’assombrit pas pour l’heure les perspectives conjoncturelles pour le canton de Vaud.

Les dernières prévisions de croissance sont inchangées par rapport aux précédentes, publiées en avril et...

UBP enregistre une progression tous azimuts au premier semestre

Jeudi, 19 juillet 2018

UBP a vu ses résultats augmenter tous azimuts au premier semestre, profitant notamment d'importants afflux de liquidités, a annoncé jeudi le groupe bancaire genevois. Ce dernier n'a pas formulé d'objectif pour l'ensemble de l'année.

D'importants afflux de liquidités de clients privés et institutionnels ont profité à UBP, qui a vu ses résultats augmenter tous azimuts. Les afflux d'argent frais ont atteint 2,7 milliards de francs entre janvier et juin, faisant gonfler les avoirs sous gestion à 128,4 milliards, en hausse de près de 8% sur un an. Les...

Ce que cachent des majorités très solides

vendredi, 06.07.2018

Assemblées générales. Un seul point mis à l’ordre du jour par une entreprise du SPI a été refusé, selon Ethos.

Christian Affolter

Les points mis à l’ordre du jour d’une Assemblée générale d’actionnaires par une entreprise du SPI ont été acceptés à un score moyen de 96,6% au cours de la saison 2018. Cela signifie-t-il que les entreprises suisses sont toutes devenues vertueuses en termes de gouvernance d’entreprise, et que les rémunérations ne soulèvent plus aucune critique? Selon l’analyse d’Ethos, cela n’est pas du tout le cas. Le vote consultatif sur le rapport de rémunération exigé par l’initiative Minder reste le point de l’ordre du jour généralement le plus contesté, accepté en moyenne à 87%. C’est aussi le seul point qui a essuyé un refus, tandis que trois autres société y ont échappé de peu. Tant la transparence du rapport que le niveau de rémunération suscitent toujours des critiques. Cela vaut aussi pour les sociétés ayant des actionnaires de référence, où les actionnaires minoritaires se montrent habituellement plus critiques que dans des entreprises ayant un actionnariat très diversifié. La société de conseil en matière de gouvernance d’entreprises Swipra constate qu’une absence de réaction à un rapport de rémunération contesté débouche souvent sur une sanction au niveau des montants de rémunération l’année d’après.






 
 

AGEFI


 

 



...