Les Européens boudent la Suisse

mercredi, 04.07.2018

Emploi. Les étrangers n’épuisent pas le potentiel de main-d’œuvre indigène, alors que la pénurie guette.

Maude Bonvin

La Suisse est de moins en moins attractive pour les habitants de l’Union européenne. La haute conjoncture que connaît cette région du monde dissuade les salariés de venir s’établir sur sol helvétique. En 2017, l’immigration des pays de l’UE et de l’AELE a connu un taux plancher, avec une baisse de 11% d’une année sur l’autre. Le recul atteint même plus de 50% par rapport à 2013. Au total, 31.250 personnes ont traversé la frontière. «Ce faible nombre reflète la modeste croissance de l’emploi dans notre pays en 2017 et le redressement conjoncturel dont jouit l’UE», souligne le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), qui a présenté un rapport sur le sujet. La pénurie de main-d’œuvre guette.






 
 

AGEFI



...