EZYcount à vie grâce à la blockchain

vendredi, 29.06.2018

En Suisse, les travailleurs indépendants qui utilisent des systèmes de comptabilité manuelle perdent environ quatre heures par semaine dans ces tâches administratives. Avec son logiciel en ligne EZYcount, la start-up SuperVX apporte une solution aux microentreprises et entrepreneurs qui leur est spécialement dédiée. Son credo, c’est l’automatisation.

Dans cette optique, elle aimerait enclencher la vitesse supérieure améliorer son outil grâce à l’intelligence artificielle. Pour développer sa technologie, SuperVX a besoin de fonds et mise sur la blockchain pour les obtenir. A l’automne, la société lancera une Pre-Initial Coin Offering (pre-ICO). Via la cryptomonnaie Ardor, le public aura accès à ses programmes ad vitam aeternam. «Au total, seules 1000 licences seront en vente. C’est une occasion unique car nous ne proposerons plus jamais ce type de produit à vie», décrit Vivien Fuhrer.

Le rêve de cet entrepreneur est de proposer un programme autonome qui, grâce à l’intelligence artificielle, libérera complètement sa clientèle des obligations de comptabilité. «Nous avons réalisé que les indépendants ne veulent pas seulement simplifier leurs tâches comptables, ils préféreraient ne pas avoir à les faire du tout.»






 
 

AGEFI


 

 



...