Le projet Quartz de Vale: une alternative au sable

vendredi, 08.06.2018

Le groupe lance une nouvelle initiative qui vise à recycler les résidus miniers pour l’industrie de la pierre de construction.

Elsa Floret

Le sable pour l’industrie de la construction devient une ressource rare. Vale, une des plus grandes sociétés minières au monde, lance aujourd’hui une initiative, qui utilise le sable recyclé des résidus miniers de Vale comme alternative durable au sable naturel.  

Le sable est la ressource naturelle la plus consommée au monde, après l’eau et constitue un élément clé du béton, principalement utilisé dans la construction. Avec une population mondiale en expansion alimentant le besoin de logements et d’infrastructures, le sable naturel est extrait à un rythme beaucoup plus élevé que son renouvellement, selon le document «Sable, plus rare qu’on ne le pense», du 2014 Alertes Globales du Programme des Nations Unies pour l’environnement.    

Les efforts du projet Vale Quartz sur le marché du composite de quartz peuvent servir de modèle pour approvisionner d’autres marchés, qui pourraient bénéficier de l’utilisation de grands volumes de sable recyclé de qualité, comme les fabricants de produits en béton.

Selon l’étude géologique des Nations Unies, ce marché global utilise environ 10 millions de tonnes de sable par an sur le seul territoire des Etats-Unis.






 
 

AGEFI



...