Novartis échappe à des poursuites du MPC

jeudi, 07.06.2018

Le Ministère public a opté pour une non-entrée en matière sur des soupçons de corruption, qualifié d’insuffisants.

Le Ministère public de la Confédération renonce à ouvrir une procédure pénale contre le groupe Novartis. Les soupçons de corruption à l’encontre d’une société gérée par un avocat proche du président Donald Trump ne sont pas suffisants, a-t-il indiqué hier.

Le Ministère public de la...






 
 

AGEFI



...