La Suisse limite l’effet des mesures américaines

lundi, 04.06.2018

Acier-aluminium. Le volume d’exportations touché par les droits de douane ne s’élève qu’à 87 millions de francs.

Philippe Rey

Une nouvelle escalade commerciale est relancée avec la levée par les Etats-Unis de l’exemption provisoire pour l’Union européenne s’agissant des droits de douane sur l’acier et l’aluminium (sur certains produits). 

Cette décision remet l’UE à égalité avec la Suisse qui n’a pas obtenu d’exemption. Pour l’heure, cette situation n’est pas dramatique mais désagréable pour l’économie suisse. Les droits de douane en question ne touchent en effet que 3% de toutes les exportations d’acier et d’aluminium. Le montant de 87 millions ne représente qu’approximativement 0,04% du total des exportations suisses en 2017 (environ 220,5 milliards de francs). Dans la problématique actuelle de l’acier et de l’aluminium, la Suisse ne pèse pas lourd et apparaît comme un acteur marginal aux yeux des Américains qui jouent un jeu dangereux. Les mesures protectionnistes sont en effet nuisibles à la croissance mondiale.

Toutefois, la Suisse est le sixième plus important investisseur aux Etats-Unis et un partenaire économique proche. Les Etats-Unis sont le second partenaire le plus significatif de la Suisse tant pour les importations que les exportations. L’arbre ne doit pas cacher la forêt.






 
 

AGEFI



...