Aryzta annonce un profit warning de plus

vendredi, 25.05.2018

Résultats. L’EBITDA sera plus bas que les prévisions émises. L’action chute une nouvelle fois lourdement.

Philippe Rey

Le groupe leader de boulangerie industrielle et de plats préparés, Aryzta, a subi hier un nouveau coup de Trafalgar. En effet, il a dû annoncer un nouvel avertissement sur bénéfice (profit warning) pour l’exercice 2017-18 (clôture à fin juillet). Le résultat brut d’exploitation (EBITDA) sera environ 9% à 12% en dessous des prévisions initialement émises par le management d’Aryzta. La marge EBITDA a été plus faible qu’attendu au 3e trimestre.

Le management a par ailleurs dévoilé un plan de restructuration avec une diminution des coûts cumulative de 200 millions d’euros sur trois ans. Tout cela n’a pas été du goût du marché financier, dont la plupart des acteurs sur-réagissent à court terme, à la hausse comme à la baisse suivant les situations.

En l’occurrence, l’action Aryzta a chuté hier de plus de 25%, si bien que le groupe irlandais et suisse, basé à Zurich, affiche maintenant une valeur boursière inférieure à 1,5 milliard de francs. Celle-ci anticipe une augmentation de capital dilutive, qui n’est pas à l’ordre du jour (ou pas encore), et une détérioration structurelle des métiers d’Aryzta. Ce dernier restera concentré sur la boulangerie surgelée B2B où il peut faire valoir des économies d’échelle en termes de production et distribution. Sans doute le pessimisme du marché financier, qui donne pour le moment raison aux vendeurs à découvert, est-il exagéré à présent.






 
 

AGEFI




...