Baume, la montre jeune et sans le swiss made

mercredi, 16.05.2018

Horlogerie. Richemont lance une nouvelle marque, respectueuse de l’environnement et disponible sur internet.

Michel Jeannot

Le groupe de luxe suisse Richemont (Cartier, Piaget, Vacheron Constantin, Jaeger-LeCoultre, IWC, etc.), propriétaire du portefeuille de marques horlogères le plus prestigieux, a lancé ce 15 mai à Los Angeles une nouvelle marque internationale axée sur le design et l’environnement, disponible presque exclusivement sur internet. La nouvelle marque Baume se positionne en dessous de toutes les marques du groupe et entend conquérir une clientèle plus jeune. Les rênes de Baume ont été confiées à Marie Chassot, une experte en développement produits, fidèle du groupe basé à Genève.

Faisant la part belle à des matériaux revalorisés ou recyclés (pas de matières précieuses), deux collections sont pour l’heure disponible, Iconic et Custom Timepiece, cette dernière étant personnalisable à partir d’un configurateur en ligne. Les modèles mécaniques sont proposés dès 890 euros et les quartz dès 470 euros.

Ne s’appuyant pas sur le label swiss made, la marque se veut résolument internationale comme en témoigne la provenance des composants: les boîtiers sont produits en Suisse, les cadrans à l’île Maurice, les mouvements en partie en Suisse (Ronda) et en partie au Japon et les bracelets en Thaïlande. Les montres Baume bénéficient d’une garantie de deux ans et le service après-vente est centralisé à Amsterdam où elles sont assemblées.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-05-16_mer_01




...