Logitech fait un excellent exercice mais en veut plus

vendredi, 04.05.2018

Informatique. Le concepteur de périphériques réalise maintenant 20% de ses ventes dans les produits pour gamers.

Sophie Marenne

«C’était une très bonne année selon les standards de beaucoup... Ce ne l’était pas selon les nôtres. Nous sommes meilleurs que ça et je m’engage à faire mieux», a confié Bracken Darrell, CEO de Logitech, à L’Agefi. Bien que l’exercice fiscal se soit clôturé fin mars sur des ventes records – une hausse de 16% sur un an, soit à 2,57 milliards de dollars – celui qui dirige la firme valdo-californienne semblait bien loin de l’euphorie en commentant hier les chiffres de l’exercice décalé 2017/18. 

Ce sont les appareillages pour vidéo-conférence et les dispositifs de gaming qui ont particulièrement porté l’entreprise dont le siège est situé à l’EPFL Innovation Park, durant ce quatrième trimestre. «Je ne considère cependant pas les joueurs comme notre cible phare car Logitech est une entreprise multi-catégories et multi-marques», a-t-il martelé.  

Le point faible de cette période: les enceintes mobiles. Les recettes liées aux haut-parleurs  ont fondu comme neige au soleil. La cause: «Un ralentissement des perspectives du marché», selon les mots du CEO. 

Malgré l’enthousiasme mitigé de l’Américain, les résultats ont au moins séduit un public: les investisseurs.






 
 

AGEFI



...