Quelle est la place accordée aux PME?

vendredi, 04.05.2018

Election au Conseil d’état genevois. Interview croisée des présidents de la FER Genève et de la CCIG.

Elsa Floret

En amont du second tour de l’élection du Conseil d’Etat, le 6 mai, L’Agefi a questionné deux personnalités de la vie économique genevoise pour connaître leur avis sur les thèmes clés de la campagne, comme l’emploi des PME, la fiscalité et l’attractivité du canton.

Ivan Slatkine, président de la FER Genève, estime que Genève bénéficie d’une activité très diversifiée avec des secteurs clés tels que notamment l’horlogerie ou la construction dans le secteur secondaire et le négoce de matières premières, les activités des services financiers et les sciences de la vie dans le secteur tertiaire. Pour maintenir l’attractivité du canton, il faut continuer à développer des infrastructures performantes, fournir des formations de premier plan, maintenir un réseau dense d’organisations internationales ou non gouvernementales ainsi que veiller au développement de la recherche et de l’innovation.

Quant à Juan-Carlos Torres, président et directeur ad interim de la CCIG, il constate que la vitalité économique du canton n’est au premier rang des préoccupations d’aucun des partis, probablement car elle est considérée comme acquise. Cela lui paraît dangereux, car même si la situation économique est plutôt bonne aujourd’hui, la concurrence est rude et l’environnement économique se complexifie rapidement. Il ne trouve pas de réflexion aboutie liée aux PME dans les programmes des partis.






 
 

AGEFI



...