Refus de la démagogie et de l’immobilisme

mercredi, 25.04.2018

FER Genève. La Fédération a tenu son Assemblée générale hier à l’occasion de son 90e anniversaire.

Elsa Floret

La Fédération des Entreprises Romandes Genève (FER Genève) a tenu hier son Assemblée générale, lors de son 90e anniversaire. 

La FER Genève soutient le Projet fiscal 17, présenté par le Conseil fédéral. Ivan Slatkine, président de la FER Genève, le juge «équilibré et acceptable, compatible avec le projet cantonal.»

Outre les aspects fiscaux, la Suisse doit continuer à «collaborer à la stabilité européenne par l’expression d’un respect mutuel plutôt que les railleries, la vindicte ou le cynisme», juge Blaise Matthey, directeur général de la FER Genève. Après le refus du projet Prévoyance vieillesse 2020 à l’automne passé, un nouveau projet a été présenté, que la FER Genève soutient dans les grandes lignes. L’année 2018 est celle des 90 ans de la FER Genève. «Une des missions de notre Fédération est de mieux appréhender l’évolution de la société. C’est pourquoi nous avons décidé de consacrer cette année à l’économie de demain, aux impacts de la digitalisation, sur l’organisation même de notre société, sur le fonctionnement de l’économie et de nos entreprises», explique Ivan Slatkine. 

«Parce que nous voulons maintenir une Suisse compétitive, pourvoyeuse d’emplois, innovante dans un monde transformé au quotidien par le flux de la révolution technologique, nous nous refusons tant à l’immobilisme qu’à la démagogie», conclue Blaise Matthey, qui s’est entretenu avec L’Agefi.






 
 

AGEFI



...