Pourquoi l’EUR/CHF se retrouve à 1,20

lundi, 23.04.2018

Politique monétaire. La BNS veut toujours affaiblir le franc à l’heure où la BCE débute un resserrement.

Christian Affolter

Le dernier accès de faiblesse du franc suisse est devenu historique. Pour la première fois depuis l’abandon du taux plancher en janvier 2015, il est descendu en-dessous de 1,20 face à l’euro. La BNS ne change pourtant pas son objectif d’affaiblir le franc et maintient également le taux négatif à -0,75%. En maintenant sa politique alors que les signes sont au resserrement ailleurs, la BNS apparaît ainsi parmi les banques centrales ayant la politique la plus accommodante. Le marché s’attend à une politique plus en ligne avec celle de la Banque centrale européenne, mais intègre déjà ce qui apparaît comme une divergence. Quant aux banques et aux assurances, elles continuent de souffrir des taux négatifs. 






 
 

AGEFI




...