Safran Colibrys, haute précision franco-suisse

vendredi, 20.04.2018

Il y a 25 ans, l’entreprise vaudoise Colibrys était créée dans le cadre d’un spin-off du Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM) et de l’EPFL. En faillite en 2013, elle a été reprise par le groupe français Safran avec qui elle collaborait déjà depuis 15 ans. Elles avaient notamment développé un accéléromètre en commun. Safran Colibrys est depuis lors basée au Y-Parc à Yverdon-les-Bains et emploie aujourd’hui 70 collaborateurs. L’entreprise affiche des ventes en croissance.

Safran Colibrys développe et fabrique des capteurs MEMS (Micro Electro Mechanical Systems) de haute performance en particulier pour l’aéronautique, l’aérospatial, la défense et l’industrie. L’entreprise va aussi commercialiser un capteur sismique d’ici la fin de l’année ainsi qu’un accéléromètre avec de meilleures performances.

Le domaine d’activité de Safran Colibrys nécessite une recherche et développement très poussée ainsi qu’un processus industriel qui est extrêmement complexe. Un financement qui était très difficile à trouver en Suisse. Etre financée par un grand industriel est idéal pour une entreprise de ce type. Elle reste une petite structure réactive mais profite des investissements de Safran pour développer de nouveaux produits par son biais. 






 
 

AGEFI



...