La stratégie de Novartis démontre sa pertinence

vendredi, 20.04.2018

Pharma. Le rythme de nouvelles commercialisations s’accélère et fait plus que compenser les pertes de brevets.

Christian Affolter

Les chiffres au premier trimestre de Novartis retracent bien les nouvelles priorités stratégiques du groupe. L’unité Innovative Medicines s’est distinguée par une croissance du chiffre d’affaires supérieure à celle du groupe, faisant donc plus que compenser la baisse due à l’ancien médicament phare Gleevec. Le bénéfice s’est amélioré encore plus que le chiffre d’affaires, attestant d’une amélioration des marges. Elle aurait peut-être été encore meilleure sans la légère déception du côté de Consumer Health, co-entreprise qui sera précisément cédée à GSK, prouvant ainsi la pertinence de cette décision. Sandoz continue certes d’éprouver quelques difficultés aux Etats-Unis, mais évolue bien sur les autres marchés, notamment grâce à la commercialisation de biosimilaires. En ce qui concerne Alcon, le succès du plan de redressement n’est peut-être pas totalement étranger au nouveau délai annoncé par le groupe, signalant qu’une décision n’allait pas intervenir avant le premier semestre de 2019. Pour la suite, Novartis reste assez prudent, surtout au vu des lancements de nouveaux médicaments, dont certains avec un potentiel de blockbuster, prévus encore pour cette année.






 
 

AGEFI



...