Comment Caran d’Ache réussit sa numérisation

mercredi, 18.04.2018

Grâce au commerce en ligne et aux réseaux sociaux, Caran d’Ache a retrouvé la croissance. Entretien avec sa présidente.

Fathi Derder

Caran d’Ache se porte bien. L’entreprise genevoise de 300 collaborateurs admet avoir perdu des parts de marché après la crise du franc fort en 2015. Mais elle a aujourd’hui compensé ses pertes avec le développement du commerce en ligne. Sa présidente Carole Hubscher entrevoit l’avenir avec optimisme. Car la numérisation et les réseaux sociaux permettent à l’entreprise centenaire de renforcer ses services en ligne, les liens directs avec ses clients, et ainsi développer une communauté autour de sa clientèle. Un lien précieux pour la vente, les services, ou le développement de nouveaux produits. Non seulement la numérisation ne menace donc pas le bon vieux stylo, mais il lui permet de se développer en créant une communauté de clients passionnés d’écriture ou de peinture. Dans cette même logique, Caran d’Ache développe aussi son offre de cours de dessin, et ouvre des galeries d’arts et de lieux de rencontre en Chine.

Caran d’Ache reçoit la presse internationale ce mercredi à Genève pour un événement consacré à la Haute Ecriture. Sa présidente Carole Hubscher a reçu L’Agefi au siège de Thônex, en attendant son déménagement à Bernex, pour évoquer, entre autres, l’impact de la révolution 4.0 sur son modèle d’affaires.






 
 

AGEFI



...