L’initiative qui rappelle l’helicopter money

mercredi, 18.04.2018

«Monnaie Pleine». Une somme de 300 milliards de francs créée par la BNS en 15 ans devrait être distribuée.

Christian Affolter

Qui ne rêverait pas d’un assainissement de la situation financière des pouvoirs publics accompagnée d’une distribution de fonds dont bénéficieraient les ménages et les consommateurs? C’est la promesse que fait l’initiative «Monnaie pleine», en exagérant à peine. Le conseiller fédéral Ueli Maurer a cependant refusé ce cadeau, pour plusieurs raisons. Malgré les affirmations contraires des initiants, il estime que l’indépendance de la BNS vis-à-vis du gouvernement s’en trouverait remise en cause. Au niveau de la gestion des finances proprement dite, il a soutenu qu’il est préférable, pour les pouvoirs publics, de disposer de ressources financières restreintes, qui incitent ainsi à améliorer l’efficacité.

Avant de se réjouir des billets de banque qui pourraient tomber du ciel, les citoyens doivent eux aussi y réfléchir deux fois. La distribution de monnaie directement aux consommateurs est une idée pour le moins très proche de l’helicopter money conceptualisé et réactualisé par le prix Nobel de l’économie Milton Friedman. Son objectif premier n’est cependant pas de faire un cadeau aux consommateurs, mais d’améliorer l’efficacité de la politique monétaire en cherchant un moyen d’atteindre directement l’économie réelle. La reprise de la consommation devrait aboutir à une relance de l’inflation, qui risque de faire perdre en pouvoir d’achat ceux qui bénéficient de ce soutien à court terme.






 
 

AGEFI



...