Mark Zuckerberg tient tête au Congrès

jeudi, 12.04.2018

Le fondateur du réseau social promeut la réglementation européenne pour les données personnelles.

Luc Petitfrère

Faisant mine de ne pas comprendre lorsque les questions étaient directes, manifestant de la jovialité lorsque les questions restaient très générales, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a tenu tête hier aux élus de la Chambre des représentants qui l’ont bombardé de questions lors de la seconde audition au Congrès. Comme la veille il a fait son mea culpa. Pas hostile à une régulation des réseaux sociaux, il a indiqué que la législation européenne pour la protection des données personnelles était une bonne réglementation. Mark Zuckerberg s’est engagé à mettre en œuvre les contrôles et le consentement affirmatif ainsi que les contrôles spéciaux sur les types de technologies sensibles comme la reconnaissance faciale.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-04-12_jeu_01




...