Protection des données: la Suisse est en retard

mardi, 10.04.2018

Une vingtaine de défenseurs de la vie privée presse une commission du National d’accélérer la révision de la loi.

La Suisse veut-elle perdre la bataille du numérique alors qu’elle ne cesse de se proclamer championne de l’innovation? C’est ce que craint une vingtaine de défenseurs de la protection de la vie privée. Ils pressent la Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) d’accélérer la révision de la loi sur la protection des données (LPD). Alors que les scandales liés aux vols et détournements de données s’enchaînent, la révision de la LPD a pris du retard. La nouvelle loi devait entrer en vigueur en été 2018, peu après le règlement général sur la protection des données; mais la date a été repoussée et la décision de la CIP-N de scinder la révision en deux temps va encore la retarder.






 
 

AGEFI



...