Twint: le paiement mobile peine à convaincre

lundi, 09.04.2018

TECHNOLOGIES. Trop compliqué, l’usage du téléphone portable comme moyen de paiement reste marginal en Suisse

Maude Bonvin

Moins d’1% des Suisses utilisent toujours leur téléphone portable pour régler leurs achats. Si le mobile est peu utilisé comme moyen de paiement, il présente un fort potentiel de croissance. A moyen terme, la solution numérique développée par SIX et les banques helvétiques, Twint, table sur un million d’utilisateurs actifs. Et selon le cabinet d’étude et de conseil Deloitte, le nombre d’usagers devrait fortement progresser ces prochaines années, même si ce mode de paiement n’est pas près de remplacer le porte-monnaie.

Selon plusieurs observateurs, les Suisses restent attachés aux cartes bancaires et au cash. La multiplication des systèmes d’accès à cette nouvelle technologie complique aussi son adoption. A cela s’ajoute la crainte pour ses informations personnelles même si toutes les données recueillies par Twint restent sur sol helvétique. Le fait que l’application collabore avec les banques suisses rassure cependant. Il rappelle le lien de confiance qui unit le client à son établissement bancaire. Un bon coup marketing, selon un spécialiste du sujet. Sur sol helvétique, Twint reste devant ses concurrents, Apple pay et Samsung pay. Les jeunes urbains utilisent le plus ce service.






 
 

AGEFI



...