Raiffeisen ne remet pas en question la coopérative

lundi, 09.04.2018

Philippe Rey

Les problèmes de gouvernance de Raiffeisen Suisses du temps de l’ancien CEO Pierin Vincenz ne remettent pas crucialement en cause le modèle coopératif. Ni dans le cas particulier, ni de façon générale. La coopérative est une forme de société plus actuelle que jamais, notamment au plan de la responsabilité sociale. Ce modèle fonctionne plutôt bien si l’on prend les grandes coopératives comme Migros, Coop, la Mobilière, Fenaco et Raiffeisen. Toutefois, leur qualité dépend des personnes dirigeantes et du pouvoir effectif des sociétaires. Le modèle des coopératives ne doit pas être idéalisé, ni celui de la société anonyme. Il existe des SA et des coopératives qui sont très biens gérées à long terme.






 
 

Agrandir page UNE

agefi_2018-04-09_lun_01




...