Flylanova exploite le vide entre deux segments

lundi, 09.04.2018

Aviation. Le réseau à partir de Genève offre des destinations peu desservies par les compagnies aériennes traditionnelles à une durée de vol maximale de 1h30.

Christian Affolter

Ludovic Rossé. Le seuil de rentabilité plus bas permet d’exploiter des lignes inabordables pour les compagnies traditionnelles.

La société genevoise Flylanova n’est ni une compagnie aérienne, ni une compagnie de location de jets privés. Elle applique même des concepts issus de sociétés actives dans le low-cost comme EasyJet à un segment de clients «club». L’analyse des sources de coûts basée sur l’expérience de l’équipe...






 
 

AGEFI



...